« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits […] n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. »

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen – art. 4



La France est une terre de contraste. Le pays de la liberté est aussi celui de la réglementation.

La maxime qui veut que « la liberté de chacun s’arrête là où commence celle d’autrui »  s’y applique dans toute sa dimension. Qui, pour appliquer ce principe sinon l’Etat ? Ce culte de l’intérêt général, c’est  l’Etat qui le personnifie à coup de règles, d’interdits mais aussi d’incitations et d’encouragements à caractères le plus souvent fiscaux.


En France, plus qu’ailleurs, une bonne circulation de l’information entre les entreprises et les acteurs de la décision publique est donc indispensable à la bonne marche des affaires.


La communication publique ne doit plus être l’appendice politique d’une campagne déclinée pour une audience plus large ou une conversation au coin du feu menée entre gens de bonne compagnie. L’explosion des systèmes d’information a changé la donne. Les besoins de transparence de notre société ont changé. La manière de communiquer avec les politiques doit évoluer.





Stratégie


Présentation






Constat

Le rôle central 
de l’Etat
StratégieStrategie.html

Méthode

Modalités d’interventionModalites_dintervention.html
Constat_entreprises.html
Strategie.html
La_methode2.html
Modalites_dintervention.html

Communication publique

Présentation

Presentation_ent.html